En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou traceurs pour améliorer et personnaliser votre expérience, réaliser des statistiques d’audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d’intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux. Pour en savoir plus

Fermer

Caroline GUILLAUMIN, DRH & Directrice Communication,
Groupe Société Générale

2019, une année charnière pour la Mission Handicap

Ce contenu a été réalisé par Groupe Société Générale

Il est important de créer un environnement bienveillant où le collaborateur se sente en confiance pour déclarer son handicap et demander un accompagnement.

Le handicap fait partie de ces combats dont on a l'impression qu'ils n'avancent pas assez vite. Biais à l'embauche, inclusion dans le monde du travail... Nous aimerions tous régler ces inégalités persistantes d'un coup de baguette magique. Cela prend du temps mais les progrès sont réels.

En 10 ans, un CA réalisé auprès du secteur adapté passé de 1 à 6 millions d'euros

Chez Société Générale, la Mission Handicap en a été le fer de lance. Créée il y a plus de 10 ans pour développer l'emploi des personnes en situation de handicap, elle a permis d'augmenter notre taux d'emploi global de 1.79% en 2007 à 3.68% aujourd'hui. Sur la même période, le chiffre d'affaires réalisé auprès du secteur adapté est passé de 1 à 6 millions d'euros, soit plus de 300 emplois. Il reste encore du chemin à parcourir mais les actions de la Mission Handicap ont permis d'obtenir des résultats tangibles.

Des pistes évoquées par le gouvernement intéressantes

2019 est une année charnière pour notre Mission Handicap. C'est l'année de la négociation de notre 5ème accord triennal dans un contexte législatif qui va évoluer. Les pistes évoquées par le gouvernement sont intéressantes : simplifier les dispositifs liés au handicap en entreprise et les inscrire dans le droit commun. Formation, recrutement, sensibilisation composent le subtil mélange qui permettront de faire avancer le sujet dans la durée. Les enjeux sont nombreux et nous attendons les décrets d'application. Une des priorités reste l'éducation alors que les entreprises recrutent des collaborateurs de plus en plus diplômés et que les personnes en situation de handicap sont encore sous-représentées dans les études supérieures.

80% des handicaps surviennent au cours d'une vie

En parallèle, les actions de sensibilisation dans l'entreprise et le maillage d'interlocuteurs de proximité permettent de tendre vers une culture plus inclusive, surtout lorsqu'on sait que 80% des handicaps surviennent au cours d'une vie. C'est dans ce cadre que nous avons signé la Charte Cancer et Emploi sur l'accompagnement des collaborateurs qui font face à des maladies chroniques. Il est important de créer un environnement bienveillant où le collaborateur se sente en confiance pour déclarer son handicap et demander un accompagnement.

Enfin, il me semble tout aussi capital de poursuivre notre engagement auprès du secteur adapté et protégé qui est un formidable moyen de donner accès à l'emploi aux personnes en situation de handicap. Le défi est de taille : créer les conditions d'une société inclusive et offrir les meilleures conditions de travail possibles pour tous.

Je m'inscris